Kenzo


Il y a de ces maladies qui emportent aussi vite les humains que les chevaux… Kenzo s’en est est allé galoper avec son ami Pernod dans le paradis des chevaux.

Pour les nouveaux cavaliers du manège, Kenzo ne vous dira sans doute pas grand-chose. Il était parti profiter de sa retraite dans une grande prairie loin du manège, entouré d’un ami cheval avec qui il s’entendait très bien et des gardiens plein d’amour pour les vieux chevaux. Il y aura vécu de beaux moments et fait de grands galops de papi heureux.

Pour ceux qui le connaissaient, on retiendra le doux regard de ce grand alezan et sa belle liste. Sa petite langue qui pendait comme un souvenir d’un accident qui ne l’avait pas empêché de continuer de profiter de la vie avec ses cavaliers. Les randonnées qu’il faisait avec Patrick. Puis ces cavaliers qui l’ont eu en pension et à qui il a énormément appris et laissé une marque indélébile dans le cœur.

C’était un cheval au grand cœur.


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous